Togo: le gouvernement veut sévir contre la flambée des prix des produits de première nécessité

0

Le gouvernement sévira contre des commerçants qui profitent du moment critique de la pandémie au Covid 19 pour se faire de l’argent par la flambée des prix des produits de première nécessité. Un décret vient d’être pris pour stabiliser les prix de ces produits et ceux des matériels de protection contre le COVID-19.


Les prix du riz, du sucre granulé, de l’huile végétale, de la farine de blé, du gel hydroalcoolique et des masques de protection, sont réajuster afin qu’ils soient toujours à portée de tous.


« Les prix qui sont fixés sont des prix plafonds. Il n’est pas question de dépasser ces prix. Pour le riz 5% brisure thaïlandais, le sac de 50 kg est fixé à 18 500 FCFA. Le riz 25% brisure pakistanais, le sac de 50 kg est de 17 200 FCFA. Donc personne ne peut dépasser ces prix. Il en est de même pour le sucre en poudre où le sac de 50 kg est fixé à 16 000 FCFA », a annoncé Claude Talime ABE, Directeur du Commerce intérieur et de la concurrence.

Pour ce qui concerne les matériels de protection, « le gel hydro alcoolique par exemple, le volume inférieur ou égal à 100 ml, le prix est de 500 FCFA. S’agissant des masques de protection, nous avons deux types de masque. Le prix unitaire des masques à usage multiple est fixé à 200 FCFA, et le masque de protection à usage unique est fixé à 100 FCFA ».


« Il faut que les opérateurs économiques respectent ces dispositions. C’est pour favoriser la consommation des produits en ces périodes difficiles », a martelé Mr Claude Talime.


Le décret autorise le Ministère en charge du Commerce à agir pour contraindre les plus récalcitrants au respect de ces prix.


Stanislas

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.