Togo : « Zero-Covid 19 avant la reprise des activités aériennes», une utopie selon Col Gnama Latta

147

Apres la levée du couvre-feu, le bouclage des villes arreté et les écoles ouvertes, les frontières terrestres et aériennes sont en passe de rouvrir. L’aéroport international Gnassingbé Eyadema s’apprête en conséquence à rouvrir au trafic aérien, a constaté l’opinion.tg. Des réaménagements sont en cour dans l’ancienne terminale afin d’assurer une meilleure protection des passagers contre le coronavirus.


Il est question de mettre en place un centre pour le test des passagers dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus. Il s’agit là, d’un projet en gestation depuis quelques semaines déjà.


Le Togo a décidé de vivre avec la covid 19. Et pour le Directeur Général de l’ANAC, Gnama Latta, il serait utopique de vouloir attendre « Zero Coronavirus » avant d’entreprendre les activités aériennes, et donc « il faut absolument qu’on voie comment faire pour qu’on n’augmente pas le nombre de cas en relançant les activités aériennes. Cela implique qu’en amont, il faut prendre des mesures énergiques, notamment la désinfection des avions, les masses à bord des avions, et surtout le test des gens qui arrivent » a indiqué Col Gnama Latta.


L’idée derrière, c’est d’avoir un laboratoire de test Covid 19 à l’aéroport. Ce centre aura donc une double mission : tester les passagers avant leur entrée sur le territoire national et éviter l’expansion du virus.


« C’est un laboratoire très équipé, très moderne avec de personnel qualifié qui sera mis en place afin d’éviter toute contamination des Togolais à la reprise des activités » a ajouté le directeur de l’ANAC.


Il faut noter que la reprise des activités aériennes sera une action concertée au plus haut niveau des Etats de la sous-région.

Stanislas

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.