L’Aïd el-Kebir : Au-delà de la fête, Faure Gnassingbé souhaite « l’unité d’action face aux grands défis du monde »

189

Les musulmans célèbrent ce vendredi 31 juillet l’Aïd el-Kebir communément appelé la fête du Tabaski. Au Togo, elle a débuté par la grande prière dans différents endroits. Elle est faite en nombre plus restreint en raison de la pandémie au coronavirus.


La Tabaski est un moment de prière, de partage, de retrouvailles, et de pardon, trois vertus que la communauté musulmane du Togo entend continuer à cultiver. Dans les familles, on tue des moutons et bœufs comme sacrifice à Allah. L’on partage la viande entre voisins, amis, collègues et connaissances, la troisième aux pauvres.


Comme toujours, le Président de la République Faure Gnassingbé à souhaite de bonnes choses à travers cette fête aux musulmans surtout à ses homologues a qui incombent d’énormes responsabilités et défis.


Qu’Allah, le très miséricordieux, accorde au monde la paix, la stabilité, la concorde et l’unité d’action face aux grands défis du monde, a écrit Faure Gnassingbé.


l’Aïd el-Kebir couronne les rites du grand pèlerinage musulman à La Mecque, qui cette année a été limité à une poignée de fidèles en raison du coronavirus.

Stanislas A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.