Transformation des produits locaux : Une plateforme industrielle lancée à Adétikopé

0

Tout se concrétise et se matérialise pour la plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA). Le coup d’envoi des travaux de la construction de cette infrastructure a été donné hier mardi 25 août. Ce projet est une solution du gouvernement contre l’exportation des matières premières brutes du Togo.


Implantée dans la préfecture d’Agoè-Nyivé au nord de la capitale (27km de Lomé), la PIA est étalée sur une superficie de 400 hectares, elle offrira un cadre propice à l’implantation d’usines en vue de la transformation des produits locaux.

Le site comprendra un parking pour 700 camions, un parc de conteneurs d’une capacité de 12.500 EVP, un entrepôt de déchargement et de transfert, un site de stockage du coton, 200.000 m2 dédiés aux activités logistiques ainsi que des routes et des emprises routières.


La création d’autres infrastructures communes notamment : poste de police, caserne de pompiers, centre médical, commerces, un service à guichet regroupant tous les services et agences requis (enregistrement des sociétés, fisc, douanes, immigration, etc.) est aussi annoncée.


« Cette plateforme va permettre d’industrialiser de nombreux secteurs d’activité togolais, à l’instar du secteur agricole (coton, anacarde, soja, riz, sésame, notamment) en créant des rouages performants qui permettront la transformation locale des matières premières et ainsi l’exportation de produits manufacturés qui généreront d’importants revenus pour le pays », a indiqué Alain Saraka, le directeur de la stratégie d’Arise IIP.

plan PIA


Le coût global de l’investissement s’élève à plus de 130 milliards FCFA (soit 200 millions d’euros) pour plus de 35 000 emplois à créer.


Le ministre de l’Économie et des Finances Sani Yaya a souligné l’importance de cette plateforme pour le Togo.

« Dans un contexte international morose marqué par l’impact économique de la crise sanitaire, le lancement des travaux de PIA démontre une fois de plus l’attractivité de l’économie togolaise ».


Rappelons que la signature du partenariat entre l’Etat et Arise IIP a été effectuée le 08 juillet dernier. Arise Integrated Industrial Platforme (IIP) est une joint-venture entre Africa Finance Corporation (AFC) et Olam International Ltd (société qui repris les activités de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo).

Stanislas A.


LIRE AUSSI: UL : Professeur Dodzi Kokoroko crée 3 écoles doctorales

LIRE AUSSI: Prorogation de l’état d’urgence : le gouvernement Klassou toujours en place ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.