Togo/2e session ordinaire : les députés se planchent sur le réajustement du PND et le petrolgate

175

Retour ce mardi 1e septembre des députés à l’hémicycle après plus de deux mois de vacances. Il s’agit là de la 2e session ordinaire de l’année 2020. Elle s’est ouverte en présence du Premier ministre, Komi Selom Klassou et des membres de son gouvernement. Plusieurs dossiers et projets de loi attendent les élus notamment le Pétrolgate qui fait jaser depuis des semaines. Il sera aussi question essentiellement d’étudier le projet de loi de finances gestion 2021.


Le Parlement aura à étudier plus de 23 projets en commissions en attendant que le gouvernement ne dépose le projet de loi de finances gestion 2021.
Dans son allocution, la Présidente de l’Assemblée nationale Tsegan Yawa Djigbodi s’est tout d’abord réjouie de la riposte à la Covid-19 mis en place par le gouvernement togolais sous le leadership du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. Compte tenu de situation particulière engendrée par la crise sanitaire, la PA demande à ses collègues de se surpasser pour donner de meilleurs services aux populations.


« Il apparaît de toute évidence que nous nous retrouvons dans ce cas de figure et nous devons tous ensemble réinventer notre mode de fonctionnement à même d’augmenter notre capacité à offrir de meilleurs services publics dans tous les domaines », a incité la PA Tsegan.


La digitalisation en milieu urbain pour les enfants et l’électrification en milieu rural sont aussi des points sur lesquels la PA a invité ses collègues à réfléchir.


Réajustement du PND


Comme l’annonçais en semaine dernière le ministre de l’Économie et des finances Sani Yaya, le parlement aussi étudier comment revoir ou adapter dans la mesure du possible les objectifs du Plan Nationale de Développement (PND) par rapport aux exigences de la Covid 19.


« La Représentation nationale réaffirme son engagement et sa détermination à examiner de concert avec le gouvernement, la meilleure adaptation des trois axes du Plan national pour le Développement (PND), en accéléré, en temporisé ou en différé à l’aune des incidences néfastes de la Covid-19, lors de l’étude du projet de loi de finances gestion 2021 qui sera déposé sur le bureau de l’Assemblée nationale » a indiqué Mme Chantal Tsegan.


Petrolgate sur le tapis.


L’autre grand sujet sur lequel les députés se plancheront est l’affaire de la commande de pétrole impliquant la famille Adjakly et qui défraye la chronique depuis des semaines. En effet le journal l’Alternative a, dans sa parution N°879 du 09 juin 2020, révélé un détournement de 500 milliards de FCFA par la famille Adjakly dans d’approvisionnement et de distribution des produits pétroliers au Togo.

Beaucoup ont souhaité que les parlementaires se saisissent du dossier afin que les différents acteurs intervenant dans la commande s’expliquent sur le sujet. Selon les informations, Kodjo Adedze, ministre du commerce, a transmis par lettre en date du 06 juillet à la Présidente de l’Assemblée nationale des éléments de langage sous forme de questionnaire pour expliquer le mécanisme d’approvisionnement et de distribution des produits pétroliers.

Stanislas A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.