Togo/Éducation : le ministre Kokoroko veut changer le visage des enseignants et de l’enseignement

2 221

Le Professeur Dodzi Kokoroko, le nouveau ministre des enseignements primaire et secondaire a pris fonction. La cérémonie de passation de service a eu lieu entre lui et son prédécesseur M. Affoh Atcha-Dédji vendredi 02 octobre dernier. Prof Kokoroko ne compte pas faire de la magie dans le secteur de l’éducation, mais dit avoir un rêve, celui de changer le visage des enseignants et de l’enseignement au Togo.


Sa nomination à la tête des enseignements primaire et secondaire n’a pas suscité de remous, car l’homme est bien connu pour son sens de travail bien fait et aussi pour tout le dynamisme qu’il a pu insuffler à l’Université de Lomé à la tête de laquelle il vient de quitter. Beaucoup l’attendent sur les défis que présentent les enseignements primaire et secondaire surtout en ce temps de pandémie du Covid 19. Doit-on s’attendre à une reforme de ce secteur comme l’Homme aime le faire ? Quel sera approche vis-à-vis des enseignants ?

« Je n’ai pas de baguette magique pour les enseignants du Togo, mais je vous propose un challenge simple dans la droite ligne du mandat social du président de la République », a déclaré prof Kokoroko lors de la passation.

Le challenge pour lui, c’est « bâtir les hommes, les édifices et les institutions ».

Le ministre compte sur l’apport de tous les acteurs pour arriver à servir la cause pour laquelle il a été nommé.

« Je veux compter sur l’encours et le concours des syndicats des enseignants et de tous ceux qui font vivre quotidiennement le monde de l’éducation au Togo. Je crois énormément aux talents et aux idées devant les difficultés tout autant que les avancées que seront les nôtres. Quand l’école va, la République se porte bien », a-t-il indiqué.

La rentrée scolaire est prévue pour le 26 octobre prochain.

Stanislas A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.