Décès de Fambaré Natchaba: Les hommages de Tchagnao Arimiyao

0

Si la classe politique regrette la disparition de l’ancien président de l’Assemblée Nationale, Fambaré Natchaba, il en est de même pour la presse dont la plus grande organisation, le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) rend aussi hommage à cet homme d’État décédé le 15 octobre dernier. C’est à travers une note publiée par son président, El-Hadj Tchagnao Arimiyao. Le choc de cette disparition pour M. Tchagnao reste encore vivace et son témoignage sur l’homme d’État est poignant. «J’ai perdu un père adoptif, un sage qui m’a formé…». Lisez plutôt

Les hommages de Tchagnao Arimiyao

Le 15 octobre 2020, le Togo a été frappé par un deuil, la mort de Fambare Natchaba, éminent Professeur de Droit, ancien ministre des Affaires Etrangères, ancien Président de l’Assemblée Nationale.

Depuis, des voix plus autorisées que la mienne ne cessent de pleurer cet homme d’Etat, ce personnage qui a marqué la vie du Togo.

Le chef de l’Etat, Faure Gnassingbe présent à son inhumation à Gando, dans son village, natal n’a pu empêcher la population de constater son amertume, son chagrin, sa désolation pour cette grande perte à la Nation. Ancien de la vieille garde, il a su s’adapter aux nouvelles orientations et servir loyalement la majorité présidentielle à laquelle il a appartenu jusqu’à ses derniers jours. Pour le président du Conseil national des patrons de presse (CONAPP), Arimiyao TCHAGNAO, la mort de Natchaba, c’est une grande perte pour le Togo.

« J’ai perdu un père adoptif, un sage qui m’a formé, un parent qui m’a tout donné sans réserve, aussi bien dans la vie qu’en politique. Je lui dois beaucoup, y compris tout de mon parcours. Allah sait donner et reprendre quand où et comme il veut. Rendons lui gloire à jamais. Papa, repose en paix. Tu resteras gravé à jamais dans nos mémoires. »

Tchagnao

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.