Covid-19 : Doit-on s’inquiéter pour les vacances ?

0

Alors que l’on pense se diriger vers une sortie de la crise sanitaire due à la pandémie au coronavirus, une nouvelle forme du virus appelé « variant delta » tente de replonger le monde  dans l’abime. Au Togo, le nombre de contamination par semaine augmente et ça craint  pour un retour aux mesures radicales de restrictions surtout que c’est les vacances dans beaucoup de pays notamment  au Togo. Attention !!!

A la semaine du 30 juin en effet, le Togo a eu 146 cas positifs et 1 décès contre 84 cas la semaine d’avant et 55 cas. De 146 cas, le Togo est passé à 224 cas et 3 décès la semaine du 7 juillet. « Cela implique que le nombre de cas a doublé » a conclu le  Colonel Mohaman Djibril, premier responsable de la Coordination nationale de la gestion de la riposte à la covid-19 (CNGR).

Les causes selon le  coordonnateur Col Djibril, c’est le relâchement observé au sein de la population et  aussi de la présence  du variant delta ou variant indien dans la sous-région ouest africaine.  

« Cette augmentation est due à la circulation dans le monde mais aussi dans la sous-région, du variant delta qui est entrain de conquérir tout le monde entier.  Ce variant, sévie en inde et on annonce déjà un autre variant delta+ (…) la progression confirme que nous avons baissé aussi de vigilance », a souligné mercredi dernier  le col Mohaman djibril, lors de la conférence hebdomadaire sur la situation de la pandémie.

« Nous devons continuer par être vigilants dans le respect des mesures barrières » a lancé le coordonnateur. Mais comment arriver à resserrer les ceintures en ce qui concerne l’observation des mesures barrières en cette période  de vacance où le monde devient plus dense en ville, avec de fortes probabilités de regroupement de personnes ? C’est la grande inquiétude.

C’est en effet, les vacances et il est très facile de  remarquer l’importance de personnes en ville parce que la grande partie des élèves ont fini leurs différents examens et donc ne sont plus  dans les salles de classes. Certains sont dans les quartiers, d’autres rentrent déjà dans de petits jobs. Et aussi on observe un nombre important de jeune dans les rues, se pavaner entre amis et souvent sans tenir compte des mesures barrières  notamment le port de cache nez, la distanciation sociale…

La riposte  a été plus facile à gérer au moment des classes où tous les élèves passaient la grande partie de leur temps dans leurs différents établissements, sous la supervision des responsables d’écoles et enseignants ; pendant que le reste de la population se gérait dans les marchés, ou structures…

Avec les vacances, l’on doit vraiment  crainte pour non seulement une montée en puissance du nombre de contamination au virus mais aussi  pour le  nombre de décès. L’arrivée  de vacanciers au Togo risque fort d’aggraver la situation pandémique du pays.

«  Nous ne sommes pas à l’abri d’un retour des mesures de façon radicale, prises au début de la pandémie, notamment le couvre-feu,  le bouclage des villes, si vraiment les cas reprennent à la hausse » a averti le médecin Mohaman Djibril.

Le retour des mesures radicales qui se profilent déjà à l’horizon  risque de mettre à terre l’économie sinon asphyxier la population qui fait face à la vie chère à cause de l’impact de la crise sanitaire. De la nécessité  donc  d’une conscience collective. Et il serait aussi plus qu’impératif que la force mixte anti Covid-19  reprenne son boulot de veille et de supervision, et aussi que les municipalités se remettent au service en ce qui concerne la sensibilisation contre le virus.

Stan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.