League des Champions/Coupe CAF : Les Kondonnas échouent, les chauffeurs manquent de carburant

0

Fin de l’aventure pour les deux clubs togolais engagés dans la campagne africaine de football. L’Association Sportive de la Kozah (ASKO) de Kara, champion togolais et son dauphin l’Association Sportive des Chauffeurs de Kozah (ASCK) n’ont pu faire rêver le public sportif togolais. Les deux clubs, respectivement engagés dans la league africaine des champions et la coupe de la confédération, se sont fait éliminés ce dimanche 19 septembre.

ASKO n’a pas prouvé tout le bien pensé de lui. Pourtant le club s’était préparé plus ou moins bien avec le renforcement de l’effectif avec ne nouveau joueurs venus de l’extérieur. Défait dimanche 12 septembre alors qu’il était en déplacement en terre libérienne par LPRC Oilers (3-0) les protégés de l’Honorable Mey Gnassingbé se devaient de remonter les trois buts dimanche 19 septembre sans en encaisser en match retour à Lomé.

Lire aussi: Football: Fo-doh Laba, un véritable contraste

Pour refaire son retard de la première manche, ASKO a mis le pied sur l’accélérateur dès les premières minutes de la partie. « Une intensité mise dans le jeu, des phases assez variées, mais l’efficacité n’a pas été au rendez-vous. Sur l’une des multiples occasions en première mi-temps, Ouro Gnimini Nazif trouve de façon latérale Sewonou Eli qui ouvre le score à la 21ème minute. Juste après ce premier but, les Kondonas pouvaient aggraver la marque mais les offensifs Togolais (Sewonou, Ataba Magnim, Harrissou) ont fait preuve d’une maladresse criarde dans les 20 derniers mètres de l’adversaire. 1-0 à la pause », rapporte lequipe228.

De retour des vestiaires, ASKO a débuté timidement la deuxième période. Le club togolais a connu une dizaine minute de rodage avant d’aller à l’abordage. Les offensives des Kondanas ont été récompensées avec une belle tête croisée d’Ataba Magnim, repositionné sur le côté droit. 2-0. Dans les dernières minutes de la partie, le coup de poignard de l’attaquant de LPRC Terry Sackor qui crucifie les hommes d’Ametokodo Messan King. Score final 2-1 pour ASKO. Une victoire certes, mais qui ne donne pas le quitus pour les Kondonas de passer le premier tour la league africaine des champions.

ASCK aussi accrochée

ASCK, l’autre club togolais en engagé dans la coupe CAF a trébuché dimanche 19 septembre en match retour face au club mauritanien l’ASAC Concorde. Les chauffeurs avaient pourtant l’avantage en battant leur adversaire en match aller à Lomé par 3-0 dimanche 12 septembre dernier.

Il leur suffisait de conserver l’avantage en match retour tenu dimanche 19 septembre en Mauritanie. Mais, c’est un visage terne que les chauffeurs ont montré. Leur véhicule a plutôt manqué de carburant. Ils ont été battus 4-0 par l’ASAC Concorde.

Une défaite, synonyme d’élimination aussi pour l’ASCK qui quitte prématurément pour une seconde fois la compétition continentale. Eliminé de la champions league, le club ASKO, quant à lui, pourra se racheter quand il sera déversé en coupe CAF.

Mais cette élimination des deux représentants togolais pose de nouveau la question du niveau de championnat togolais. Le championnat togolais, est-il tant bas. Quand les deux premiers dudit championnat se font éliminés, chaque année, prématurément au premier tour, il y a lieu de réfléchir sur le championnat sensé nourrir la sélection nationale en reconstruction.

Stanislas A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.