20 ans de la cour de justice de la CEDEAO: des pistes pour une CEDEAO des peuples, en réflexion

0

Les juges de la cour de justice de la Communauté Économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et les acteurs de La communauté sont en conférence internationale d’une semaine à Lomé depuis ce lundi 22 novembre. C’est à l’occasion des 20 ans de la cour de justice. La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce 22 novembre en présence des membres du gouvernement, du ministre de la Justice, Puis Agbetomé, du président de la cour suprême du Togo, Abdoulaye Yaya, du président de la Commission de la CEDEAO Jean Claude Kassi Brou ; du président de la Cour de Justice de la CEDEAO, Juge Edward Amoako Asanté entre autres.

La rencontre a pour thème « Vingt ans de la cour de Justice de la CEDEAO : réalisations, défis et perspectives ». Une aubaine pour les acteurs d’évaluer les réalisations de se projeter dans le futur.

« A travers les sept thèmes de la conférence, nous voulons non seulement célébrer ses réalisations remarquables, mais aussi examiner les défis et les perspectives, notamment dans le contexte de son mandat initial en tant que cour interétatique chargée de faciliter l’intégration de la région et son importance en tant que tribunal des droits de l’homme », a appuyé le Président de la Cour, Honorable Juge Edward Amoako Asante.

La cour de justice de la CEDEAO est créée en 1991 par un protocole. Mais ses premiers juges n’ont été installés qu’en 2021 et fLe défi à relever par cette cour, selon le président de la cour suprême du Togo, Abdoulaye Yaya, est de quitter de la CEDEAO des Etats , à la CEDEAO des peuples.

Au moins 23 communications seront présentées par des universitaires et des avocats d’Afrique de l’Ouest et d’ailleurs lors d’une conférence internationale d’une semaine.

Le Président de la Cour, Honorable Juge Edward Amoako Asante a déclaré que la conférence, qui se tient sur le thème 20 ans de la Cour de Justice de la CEDEAO : réalisations, défis et perspectives offre l’occasion d’examiner différentes dimensions de la jeune Cour qui a, à travers sa jurisprudence enviable, est devenue un exemple parmi les tribunaux régionaux, notamment en Afrique.

La conférence de Lomé, dit-il, est la première conférence internationale hybride de la Cour où des présentations seront faites physiquement et virtuellement en tenant compte des impératifs de la pandémie de Covid-19 et des économies qui en découlent.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.