FESMA : Un appétissant menu réservé aux participants et au public du 09 au 15 mai

0

Les mets togolais et africains seront à l’honneur du 09 au 15 mai prochain. Ce sera lors du Festival de la Marmite (FESMA) qui se tiendra à Lomé, la capitale togolaise. L’événement a été officiellement lancé ce mardi 19 avril 2022 à travers une conférence de presse. Il est initié par l’agence de communication FOCUS YAKOU et l’association de chefs et restaurateurs Africa Gastronomique Togo, en collaboration avec l’université de Lomé.


L’événement sera marqué par des dégustations de mets togolais et africains, des échanges B to B, des colloques, des ateliers, master class, une foire culinaire et exposition, une soirée de Gala VIP, un concours de cuisine.

L’idée derrière cette initiative est de ressortir les mets ancestraux du pays et les valoriser ou les revaloriser, les faire découvrir au grand public togolais et aussi africain au reste du monde.

«Le nom La Marmite donné à l’événement, fait référence à l’ustensile utilisé de manière séculaire pour préparer les repas dans la sous-région. Il a pour objectif de réunir le temps d’une semaine, public, professionnels et amateurs, autour de la valorisation du patrimoine gastronomique togolais et africain », a laissé entendre Olivia De Souza, la marraine de FESMA.

Selon les organisateurs, des chefs présenteront au public, des mets spécifiques à chaque région du Togo.

« La présentation ne se fera seulement pas sur les plats, mais aussi sur les boisons, les fruits qu’on retrouve spécifiquement dans les différentes régions du pays» a expliqué Madame De Souza O.

D’après Monsieur Gnakoezan Gervais, Président de l’association Africa Gastronomie Togo, le festival aura la participation des pays comme le Bénin, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Madagascar… qui seront représentés par leurs chefs.

« L’événement s’inscrit dans une démarche de sensibilisation et d’accompagnement des producteurs, des transformateurs ainsi que de tous les acteurs, pour que de la ferme à l’assiette, la chaîne agroalimentaire soit respectueuse des exigences du développement durable. Ce sera en outre l’occasion d’un encouragement à l’entrepreneuriat dans le secteur de la restauration et des métiers de bouche », a-t-il indiqué.

Il est également annoncé, un concours de cuisine doté de prix aux écoles hôtelières, ainsi qu’une élection du meilleur coin de vente de nourriture de la capitale.

Sont attendus aux activités, une centaine d’exposants composée de chefs, cuisiniers, restaurateurs, hôteliers, producteurs, transformateurs, industriels, distributeurs ; près de 100 000 visiteurs et plus de 50 institutions.

Rappelons qu’a priori, l’évènement est prévu pour être réalisé tous les deux ans à en croire le Directeur General de L’agence de Com FOCUS YAKOU, Jean-Paul AGBO, mais il pourrait être réalisé tous les ans compte tenu de l’engouement constaté autour des premières éditions.

Stanislas



Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.