Programme SIFA : Deux lauréats, INFA de Tové et FORMATEC signent une convention de financement

0

L’Institut national de formation agricole (INFA de Tové) et de l’Institut de Sciences Technologiques, Économiques et Administratives (FORMATEC) bénéficieront du financement de l’initiative pour le développement des compétences en Afrique (SIFA). Deux conventions ont été signées à cet effet le mercredi 18 mai 2022 au ministère de l’Agriculture. C’était en présence du Ministre délégué de l’artisanat et de l’enseignement technique, Kokou Eke Hodin, du Directeur de cabinet du ministère de l’Agriculture KONLANI Dindiogue des représentants de l’Agence de développement de l’Union africaine (AUDA-NEPAD) et les Directeurs des deux instituts bénéficiaires.

FORMATEC et de l’INFA de Tové ont été retenus lors des candidatures ouvertes en mars 2019 aux institutions d’enseignement technique et de formation professionnelle tant publiques que privées dans 08 pays. Il s’agissait d’un processus de candidatures en 2 étapes : La première étape a été l’élaboration par les candidats de notes conceptuelles ou propositions préliminaires de projets suivis de présélection, et la seconde l’étape concerne la proposition de projet suivie de sélection. 24 notes conceptuelles ont été soumises dans le système de candidatures en ligne SmartME concernant la première étape et ont fait l’objet de présélection de 03 propositions de projets. FORMATEC et INFA de Tové ont été donc retenus lors de la sélection finale.

Grâce à cette convention, INFA de Tové et FORMATEC, spécialisés dans la formation technique et professionnelle bénéficieront d’un financement de 6 millions d’euros pour la mise en œuvre de deux projets SIFA. Le contenu des conventions sera mis en œuvre par l’Agence de développement de l’Union africaine (AUDA-NEPAD) et financé par la Banque de développement allemand (KfW).

Le Directeur de Cabinet du ministère de l’Agriculture, de l’élevage et du développement rural, KONLANI Diendiogue a félicité les deux instituts et a remercié le ministère de l’artisanat pour son soutien aux lauréates.

 « Ce programme qui vient à point nommé pour répondre, de manière inclusive et cohérente, aux défis de développement des compétences pour l’emploi et l’esprit d’entreprenariat des jeunes, des femmes et des groupes vulnérables », s’est réjoui le DC KONLANI Diendiogue.

« La Convention marque l’engagement des parties contractantes à œuvrer pour atteindre l’un des objectifs du Togo ; faire de la jeunesse togolaise, des femmes et des groupes vulnérables le fer de lance du développement économique du pays en les dotant de compétences pour plus d’employabilités et pour plus d’entrepreneuriats » a appuyé la coordonnatrice du projet SIFA, Salah Fedjani.

Rappelons que le Togo a adhéré au programme SIFA-FC comme l’un des 08 pays pilotes africains en 2018. Ce programme est une initiative de la Commission de l’Union africaine soutenue par le gouvernement allemand pour renforcer les perspectives professionnelles des jeunes africains. Son ambition est de renforcer le développement des compétences.

Stanislas AZIATO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.