Le regroupement des associations des femmes UNIR se préoccupe de l’épanouissement financière et la santé des femmes de l’Avé

0

Permettre aux femmes de la préfecture de l’Avé de s’épanouir financièrement et d’avoir une meilleure santé, c’est l’objectif d’une série de rencontres tenue les 1ers et 02 Février 2024 dans 09 cantons. Une initiative du regroupement des associations des femmes UNIR.

Les rencontres ont lieu dans le cadre d’une tournée entamée par ce regroupement depuis quelques semaines.

L’idée pour les initiatrices, c’est de permettre dans un premier temps aux femmes de maîtriser mieux les « Mécanismes d’accès aux crédits et gestion de ces crédits » et aussi d’édifier les femmes sur les préventions contre les maladies.

Évoquant l’accès aux crédits, Mme Affosogbe Monique, commerçante a conseillé les femmes de l’Avé sur les conduites à tenir en cas de demande de prêt et comment gérer mieux son crédit.

« Il ne faut pas se présenter dans une agence de microfinance parce qu’on voit les autres aller faire des prêts. Il faut avoir un projet bien défini avant de s’y rendre », a-t-elle indiqué.

Et d’ajouter que « Quand, on vous octroie le prêt, il faut l’investir dans votre projet et non dans les charges familiales. Seuls les bénéfices de votre activité génératrice de revenue vous permettront de vous occuper de votre famille et de payer le prêt. En cas de difficulté de paiement, il faut s’approcher des responsables de microfinance au lieu de prendre la fuite ».

À propos de la santé, Mme Assima claire a invité les femmes présentes aux rencontres d’échange à prendre soin de leur environnement pour éviter les maladies. Elle a fait un focus sur les projets carma et wézou, tous des projets mis en place pour soulager les femmes enceintes dans les hôpitaux publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.