Franc-maçonnerie : Le Grand Maître du Grand Orient de France, Guillaume TRICHARD à la rencontre des décideurs locaux et nationaux

0

Présent à Lomé depuis Lundi, le Grand Maître du Grand Orient de France, Guillaume TRICHARD a eu à rencontrer les professionnels de médias le vendredi 09 février dernier à l’hôtel 2 février. Expliquer aux médias l’objet de sa vite au Togo, les activités qu’il a eu à faire et apporté une idée clair sur ce que c’est que le Grand Orient de France sont les points clés qui étaient au menu de cette rencontre.

Depuis sa prise de fonction, Guillaume TRICHARD multiplie les voyages en vue de répondre aux défis de l’obédience, voire de la Franc-maçonnerie universelle, de répandre l’idéal de la flamme afin que plus que jamais, elle puisse rayonner pour participer à bâtir un monde équilibré et plus juste.

Son déplacement sur la terre togolaise, s’inscrit dans le cadre des rencontres fraternelles et humanistes Africaines et Malgaches. Au Togo, il a profité de l’occasion pour échanger, avec les membres des 6 loges maçonniques du Grand Orient de France présente au Togo, avec les décideurs locaux et nationaux. Également il a fait d’une pierre deux coups en échangeant avec ses homologues des obédiences africaines et malgaches sur les grands enjeux de continent. A aneho, il a eu à approfondir les idées avec le maire Alexis Aquereburu, Maire de la commune des Lac1 sur des questions socio-culturels et de développement de la ville d’aneho.

Après il a eu un tête-à-tête avec Mme victoire Tomegah-Dogbe. A ce niveau, les questions d’éducation de la jeunesse, d’émancipation, les projets humanitaires, les projets d’aide au développement, la préservation des cultures et l’engagement dans la cité, ont nourrit les échanges. Dans sa présentation il a signifié que le Grand Orient rassemble plus de 54.000 membres inscrits dans 1 391 Loges. Et le Togo est le premier pays d’Afrique à disposer de 6 loges.

Avec la presse togolaise, il a fait comprendre que la franc-maçonnerie n’a jamais été une chose secrète comme le fait croire l’opinion. En ce qui concerne leur mission, il a affirmé qu’ils sont un ordre initiatique où les hommes et femmes s’engagent pour travailler ensemble, réfléchir sur le sens de leur vie, leur rapport avec la société et surtout l’engagement de la faire progresser, de l’améliorer et d’en faire une société plus juste et plus éclairée.

De façon générale, il faut dire selon lui, que le rôle de la franc-maçonnerie est de faire rayonner la lumière aussi bien à l’intérieur du temple que dans la cité.

Après le Togo, Guillaume TRICHARD va continuer sa tournée au Bénin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.