Prestation de serment de Faure Gnassingbé: Pascal Bodjona, un invité VIP ?

0

Rien de surprenant quant à ce qui concerne la présence de Pascal Bodjona à la cérémonie d’investiture de Faure Gnassingbé, le 3 mai dernier pour les aviser de la politique. En effet, la politique est et demeure une science de toutes les attentes et de toutes les surprises partout dans le monde. C’est en politique qu’il est possible de voir des ennemis d’hier s’allier ou se mettre ensemble pour des causes surtout nobles.

En politique, il est aisé de voir de meilleurs amis perdre ce qu’ils avaient de plus cher et pire encore, de mettre leur secret dans la rue. Ce n’est pas du Togo que toutes ces vérités démarrent, mais des siècles durant elles ont existé et des amitiés se sont défaites et ont repris. À la prestation de serment du Président Faure Gnassingbé dimanche dernier, un invité a semblé attirer la curiosité du sélect monde présent au lieu de la tenue de la cérémonie et de tous ceux qui suivaient l’acte constitutionnel depuis leur petit écran. Et cela a fait couler abondamment de la salive et d’encre. Il s’agit de Pascal Bodjona, l’ancien bras droit du président de la République.

Beaucoup se demandent si le tout premier Directeur de cabinet de Faure Gnassingbé, ancien ministre d’État et ancien ami du président de la République revenait au bercail ou c’était tout simplement un appât que ce dernier lançait. Dans tous les cas, Pascal Bodjona comme d’autres personnalités a pris part à la cérémonie. Qu’il soit en voie d’un retour ou que ce soit le signal fort d’une reprise de la relation entre lui et le Président cela importe peu.

Nous sommes en politique et pareilles situations ont été vécues au Togo comme ailleurs avant lui. L’idéal ici-bas, c’est de créer l’union, l’entente et la symbiose entre les hommes et non la division. Pour le bonheur du Togo, pour la relance de son économie et de son développement, que la paix règne partout entre les hommes.

C’est un signe fort que parmi le caractère hautement sélectif des invités à cette cérémonie, Monsieur Bodjona fasse partie. Le président de la République a toujours associé les hommes et femmes de ce pays sans aucune discrimination à la gestion des affaires de la cité. Il répond ainsi à l’appel de notre hymne national  » Togolais viens, bâtissons la Cité« . Le débat est ailleurs qu’on laisse Faure et Bodjona tranquilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.